LE VERRE POLITIQUE Élection Présidentielle 2017 : tour de France d'une journaliste à la rencontre des 18 - 30 ans

« Les infirmières ne se sentent plus forcément en sécurité à l’hôpital »

Trop peu de médias en parlent. Trop peu de patients en ont conscience. La situation dans les hôpitaux s’est dégradée. Terriblement dégradée. Les infirmières sont agressées, en sous-effectif, manquent de moyens, peinent à soigner correctement tous les gens qui arrivent en urgence… Rencontre au Havre avec deux infirmières confiant qu’elles « ne se sentent pas forcément en sécurité » lorsqu’elles partent travailler. Qu’elles ont l’impression « de bâcler les soins qu’elles prodiguent ». « Il y a une profonde incompréhension des usagers des centres hospitaliers quant aux moyens qu’on possède pour les recevoir et s’occuper d’eux », lâche Coralie, 25 ans, qui bosse aux urgences gynécologiques. En vue de l’élection présidentielle 2017 le débat est ouvert. Quelles solutions proposées pour dégager du temps et des moyens pour des soignants qui n’arrivent même plus à garder la santé ? Célestine, en BTS Banque, apporte son regard extérieur. 
Ecoutez les autres apéros-débats que j’ai réalisé avec des jeunes.