LE VERRE POLITIQUE Élection Présidentielle 2017 : tour de France d'une journaliste à la rencontre des 18 - 30 ans

« Trouver un moyen pour que les djihadistes ne reviennent pas »

Lorène, 26 ans, travaille en parfumerie à Mandelieu-la-Napoule. L’élection présidentielle ? Elle n’y a jamais apporté sa contribution. En cause : les démarches administratives compliquées et peu pratiques à faire lors de ses déménagements, justifie-t-elle. Cette année pourtant, elle suivra de près les candidats qui proposent un programme sécuritaire. « Il faut tout faire pour que les djihadistes ne reviennent pas et que cela cesse pour de bon ».

  • Est-ce que tu vas aller voter ?

« Non, je n’ai jamais voté. C’est surtout à cause des démarches administratives pour faire les changements liés à des déménagements. Donc le côté pas pratique en fait, compliqué du moins. »

  • A quoi tu fais attention dans les programmes ?

 « Au futur, à ce qui s’est passé, qu’est-ce qu’on fera ? Qu’est-ce qui sera mis en place ? Qu’est-ce qui est proposé ? Je cherche plus de sécurité, des moyens pour les Français, faire attention déjà aux Français avant de pouvoir accueillir d’autres personnes. 

Mon conjoint est gendarme mobile donc il est extrêmement mobilisé notamment aux frontières. Donc à Menton souvent. Pour faire quelque chose qui au final ne mènera pas plus loin puisqu’on sait très bien que les djihadistes sont reconduits à la frontière. On sait très bien qu’il y en a qui passent quand même »

  • Donc plus de contrôles aux frontières ?

« Plus, du moins, une décision qui fait que les djihadistes ne reviendront pas et que ça cesse pour de bon. Parce que oui ils font un contrôle mais après il y en a toujours qui passent. Malheureusement tout ne peut pas être contrôlé tout le temps. C’est ça qui est compliqué. Je souhaite l’interdiction carrément de ces personnes là et puis un moyen pour qu’ils ne reviennent pas. Surtout. »

Présentation

les villes étapes

Saillans

Saillans

Perdu dans la Drôme, Saillans n’est pas un village comme les autres. Ici, tous les habitants ont été élus maires lors des Municipales en 2014. La mobilisation a débuté contre un projet de supermarché. Elle s’est poursuivie dans les urnes. Désormais, tous participent activement au développement de la commune.

Site web

Châlon sur Saone

Châlon sur Saone

Ville de théâtre, Chalon-sur-Saône est réputée pour son festival international des arts de la rue. Si les artistes se sont bien produits cet été au grand plaisir des passants, la question du financement de la culture reste pour eux un sujet sensible. Le gouvernement et les intermittents n’ont toujours pas trouvé de terrain d’entente. 

Site web

Grenoble

Grenoble

En France, la ville verte s’appelle Grenoble. Eric Piolle est le premier écologiste élu maire d'une grande ville de Province en 2014, à l'occasion des Municipales. Fervent défenseur d’une nouvelle manière de faire de la politique, l’homme a beaucoup déçu à gauche. Notamment en juillet dernier, lors de la présentation d’un plan économique drastique.

Site web

Vaulx en Velin

Vaulx en Velin

En 1979, le quartier de la Grappinière est en feu. Vaulx-en-Velin est la première victime des émeutes urbaines, synonyme de mal être dans les ghettos. Elle est aujourd’hui le “modèle de rénovation réussie”, a annoncé le Premier ministre en avril dernier. En janvier 2015, 60 mesures ont été prises pour décloisonner ces quartiers très défavorisés.

Site web

Besançon

Besançon

Besançon la ville la plus high tech de France ? C'est le magazine Femme actuelle qui le dit. Avec son pôle d’excellence dans les nanotechnologies et le biomédical, la capitale de Franche-Comté remporte haut la main la première place dans l’utilisation des nouvelles technologies. 

Site web
Tout afficher